Dodoland

Ici on trouve tout et rien à la fois si vous avez des idées elles sont les bienvenues!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rabelais (01)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chuibete

avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Rabelais (01)   Mar 9 Sep - 21:12

Introduction

Rabelais est un écrivain français, c'est le parfait modèle des humanistes de la Renaissance, qui luttent avec enthousiasme pour renouveler,à la lumière de la pensée antique,l'idéal philosophique et moral de leur temps. Rabelais est connu mondialement pour ses ouvrages.

Alors nous pouvons nous poser la question "que nous a t-il apporté ? ".

C'est à cette question que nous nous efforcerons de répondre en regardant l'homme sous divers angles et en analysant ses différents apports qu'il nous a laissées à nous contemporains.

Qui est Rabelais ?

La vie de Rabelais

Francois Rabelais est né en 1494 à la métairie de La Devinière,non loin de Chinon. Son père, avocat à Chinon,était un assez gros propriétaire : l'oeuvre de Rabelais abonde en souvenirs du terroir familial et en allusions aux gens de justice. D'abord initié au rudiment dans l'abbaye,toute proche,de Seuilly puis novice au couvent de ia Baumette(aux portes d'Angers),il y aurait été instruit selon les méthodes scolastiques,qu'il aura en horreur.

De 27 à 33 ans (1521-1527),Rabelais,devenu moine poursuit son activité studieuse, d'abord comme cordelier, puis comme bénédictin.

A Fontenay-Le-Comte,capitale du Bas-Poitou,chez les franciscains du Puy-Saint-Martin, il se passione pour le grec .il échange des lettres (en latin et en grec) avec Guilaume Budé, et traduit en latin le second livre d'Hérodote.Il fréquente un groupe de juristes passionnés d'humanisme,qui se réunissent autour d'André Tiraqueau,auteur d'un livre en latin sur les" Lois du Mariage " :Rabelais S'y familiarise avec le droit, il assiste à des débats sur les droits des femmes et sur le mariage,qui trouveront leur écho dans le "Tiers Livre ".Mais,à la fin de 1523,notre helléniste se voit retirer ses livres de grec par ordre de la Sorbonne qui lutte contre l'étude de l'Ecriture Sainte dans les textes originaux.Protégé par son évèque Geoffroy d'Estissac,il passe chez les bénédictins,à Maillezais, non loin de Fontenay-le-Comte.

A Maillezais, Rabelais,familier de l'évèque,l'accompagne dans ses déplacements à travers le Poitou,se mélant au peuple, aux paysans dont il observe les moeurs et le dialecte : au terme d'une jeunesse studieuse,notre moine ouvre joyeusement ses sens à la vie. Il séjourne à l'abbaye de Ligugé, en compagnie du pète Jean Bouchet qui l'initie aux acrobaties verbales des rhétoriqueurs.Enfin il complète, à la Faculté de Poitiers,sa connaissance du droit, des gens de justice,des termes de jurisprudence,qui lui inspireront tant d'allusions satiriques.

Dans ces abbayes, Rabelais dut entendre bien des discussions sur les problèmes du Christianisme et de la Réforme. Il semble qu'à Fontenay-le -Comte le milieu humaniste ait été partisan d'épurer la religion catholique (Evangélisme),favorable au "gallicanisme" et à l'autorité royale,en face des ambitions temporelles des papes.

Pendant trois ans (1528-1530) il est difficile de suivre les déplacements de Rabelais.tour à tour étudiant à Bordeaux, Toulouse,Orléans et Paris' il dut se défroquer et prendre l'habit de prêtre séculier. Il put observer,dans le dés il,la vie,les moeurs et le langage des étudiants, surtout à Paris et à Montpeliier où il s'inscrivit en septembre 1530.

A Montpellier. il étudie la médecine pour gagner sa vie et élargir sa culture humaniste,car on étudiait alors l'anatomie,la physiologie,la physique,dans les auteurs grecs (notamment Aristote),et l'histoire naturelle dans Pline. Bachelier au bout de six semaines,Rabelais , candidat à la licence, est chargé d'un cours et commente dans le texte grec les médecins Hippocrate et Galien : c'était une innovation importante,car on les étudiait jusque là dans une mauvaise traduction latine.

A Lyon,au début de 532, il se fait connaître en publiant avec des commentaires,un livre d'Hippocrate.Sa réputation lui permet (sans être docteur) d'être nommé médecin de l'Hôtel-Dieu oü il soigne 200 malades.Dès lors, de 1532 à 1551,il exerce la médecine avec succès dans diverses villes de France,fait plusieurs séjours en Italie,et se consacre à ses activités d'écrivain et d'humaniste.

A l'automne de 1532,il publie à Lyon,sous le pseudonyme de Maistre Alcofribas Nasier (anagramme de François Rabelais) la Pantagruel. L'ouvrage a du succès et Rabelais en profite pour lancer, au début de 1533,un almanach bouffon,la Pantagrueline Prognostication,à l'automne de 1534,il publie le Gargantua .Puis il interrompt sa pro duction littéraire jusqu'en 1545 où il obtient un privilège royal pour imprimer librement ses livres pendant dix ans et rédige le Tiers Livre,publié en 1546.

Sa réputation de médecin lui valut la protection de l'évèque de Paris,Jean du Bellay,qui l'emmena avec lui à Rome,une première fois en 1534(janvier-mai),une deuxième fois en 1535-1536,une dernière fois pour un séjour de deux ans en 1548-1550.Son habilité de médecin lui assura un séjour à Turin (1540-1543) auprès de Guillaume du Bellay,gouverneur du Piémont et frère du cardinal. Rabelais réalisait ainsi un de ses rêves d'humaniste;il a visité les ruines, enrichi sa connaissance de l'art antique,et etudié de près les moeurs de la cour pontificale dont il fera une vive satire.

Au cours de son second voyage à Rome il obtint son absolution pour avoir quitté le froc bénédictin,et reçut l'autorisation d'entrer à l'abbaye de Saint Maur.Cette abbaye fut sécularisée et Rabelais,se trouvant de ce fait libéré de ses voeux monastiques,put reprendre en 1536 son activité de médecin,en habit de prêtre séculier.

Il deviendra l'un des premiers médecins du royaume .En avril-mai 1536.il passe à Montpellier la licence et le doctorat ; en 1537 il exerce et enseigne la médecine à Lyon et à Montpellier, expliquant à nouveau à nouveau Hippocrate dans le texte grec, et pratiquant dans les deux Villes des dissections de cadavres, méthode nouvelle d'observation directe qui obtint un vif succès. Dans le reste de cette période de 1532- 1550,en dehors de ses séjours en Italie,Rabelais exerca la médecine en Poitou (1543- 1546),à Lyon (1546 et 1548),dans le Midi de la France, et à Metz (mars 1546) où i s'était réfugié,de crainte d'être poursuivi pour ses ouvrages,après le supplice du protestant Etienne Dolet.

En janvier 1551, Jean du Bellay fit attribuer à son protégé la cure de St-Martin de Meudon.Rabelais touchait le bénéfice de sa cure,mais ne séjourna guère à Meudon : il vivait plus volontiers à Saint -Maur auprès de son protecteur acheva la rédaction du Quart Livre publié en 1552 et aussitôt condamné par le Parlement. On perd alors la trace de l'écrivain,mort probablement à la fin de 1553 ou au début de 1554.Le Cinquième Livre,dont l'attribution à Rabelais demeure incertaine, parut partiellement en 1562,puis dans sa forme complète en 1564.

Son Oeuvre

1524: Rabelais adresse à son ami le poète Jean Bouchet une épitre,sa première oeuvre imprimée 1 532. Il édite les Epistolae medicinales de Manardi (3 juin) : les Hippocratis Galeni libri aliquot (S.Gryphe.15 juill.) ; le Testamentum Cuspidii (S.Gryph,4 sept.) et Il publie le Pantagruel,chez Claude Nourry,lors des foires de novembre.

1533: II publie la Pantagruéline Prognostication et un Almanach pour l'an 1533 1534: II édite la Topographia antiquae Romae de Marliani(août) On place traditionnellement à l'automne 1534 la publication du Gargantua 1535: II publie un Almanach pour l'an 1535.1535 est la date à laquelle il convient selon le critique M.A. Svreech de fixer la publication du Gargantua 1541 : II publie un Almanach pour l'an 1541. 1542: Parution à Lyon,de l'édition,dite définitive,du Garguantua et du Pantagruel. 1544: II publie la Grande et Vraye Pronostication nouvelle pour l'an 1544. 1546: Publication du Tiers Livre (Paris,Christian Wechel) 1548: Publication des onze premiers chapitres du Quart livre (Lyon Pierre de Tours) 1549: Publication de la Sciomachie (relation d'une fête donnée à Rome à l'occasion de la naissance du Dauphin ) 1552: Publication du Quart Livre complet (Paris,Fezandat) 1562: Publication de l'Isle sonnante. 1564: Publication du Cinquième livre.

_________________

♥♂♦Hacker Vaillant Rien D'Impossible !!! ♣♀♠©
♥♂♦"je montre ce que je veux mais je suis ce que je cache"♣♀♠©
♥♂♦"donner l'amitier a qui veux l'amour c'est comme donner du pain a qui meurt de soif"♣♀♠©
♥♂♦"Cette phrase est fausse"♣♀♠©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dodoland.forumsactifs.net/
 
Rabelais (01)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dodoland :: Travail :: Biographie-
Sauter vers: